Non classé

le pain et le vin

 

 

1Corinthiens5:7-8 ‘ Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité’

Matthieu26:26-28 ‘ Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, la leur donna, en disant: Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés’.

L’ancienne alliance était continuellement renouvelée par le sang d’animaux offert par les hommes, c’est pour cela que Dieu avait recommandé pour fêter la Pâque juive à chaque famille de prendre le 10ème jour du mois de Nisan un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an; qui sera immolé le 14ème jour donc trois(3) jours après, qui est le chiffre de la resurrection ce qui annonçait la mort et la resurrection du Seigneur; le tout accompagné des pains sans levain. La Pâque commémore la libération vécue par les hébreux de l’Egypte où ils étaient retenus esclaves. L’ange exterminateur frappa les maisons des Egyptiens, sans toucher les hébreux dont les linteaux des portes avaient été badigeonnés de sang, c’est la présence du sang de l’agneau immolé qui les avaient épargnés du jugement de Dieu. De même, le sang de la nouvelle alliance n’est pas celui d’un animal, mais le propre sang de Christ, car Jean-baptiste dira de Jésus: ‘…..Il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde’ (Jean1:29). Contrairement à la Pâque juive où Dieu recommandait à l’homme de trouver un agneau mâle et sans défaut, la Pâque Chrétienne se définit par le choix de Dieu lui-même qui donne pour l’humanité toute entière un Agneau mâle, pur et sans défaut en la personne de Jésus-Christ.

Jésus transforma cette dernière Pâque en la célébration de la Cène, où il est représenté symboliquement par l’agneau pascal et il explique la valeur spirituelle des élements du service de la communion à savoir:le pain et le vin en disant très clairement: Prenez, mangez, ceci est mon corps puis ensuite la coupe en disant: Buvez-en tous, car ceci est mon sang. En prenant la coupe de bénédiction, nous ne buvons pas du vin simplement mais le propre sang de Christ répandu pour le pardon des péchés, c’est le sang de la nouvelle alliance qui a été validée une fois pour toutes par la mort de Christ, c’est pourquoi la Pâque est devenue le souvenir de son offrande quant il nous dit: faites ceci en mémoire de moi. Les Chrétiens célèbrent leur Pâque perpetuelle avec des vies dépourvues de levain car nous mangeons des pains sans levain; Le levain représente l’influence mauvaise, l’hypocrisie, la malice, la méchanceté…c’est pourquoi l’Eglise doit être sans levain, puisqu’elle a été séparée de la domination du péché et de la mort par le sacrifice de l’Agneau pascal parfait, le Seigneur Jésus-Christ.

Pasteur kévin fred LIKIBI

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Sagesses Musulmanes |
salate wa salam |
L'Islam au dessus de tous! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Paroisse catholique
| Dieu nous aime tant pourquo...
| réflexions chrétiennes